ÉNERGIE ET ÉCONOMIE

ÉNERGIE ET ÉCONOMIE

J’ai évoqué, pour commencer, le soutien à l’activité économique; permettez-moi, pour conclure,d’évoquer une nouvelle fois cet aspect.
La sécurité et le coût de l’approvisionnement en énergie ne sont plus des problèmes aux yeux du public.
En conséquence, la nécessité de l’énergie nucléaire semble à beaucoup de gens moins impérative aujourd’hui que lors des chocs pétroliers des années 70.
Les inquiétudes liées au changement climatique, cependant, pourraient changer bien des choses. Le plafonnement des émissions de carbone va nécessairement
entraîner une augmentation du prix de l’énergie liée à une nouvelle « valeur carbone » ou, plus précisément, au coût de la non-émission de carbone.
L’attitude du public vis-à vis d’une énergie nucléaire non émettrice de carbone pourrait alors évoluer à mesure qu’un rééquilibrage s’opère entre les
risques et les avantages de cette dernière.